(Fr) TV Show Review: Scandal, We Do Not Touch The First Ladies, 3×12

(Sp-p-p-oilers)

English? Here

Ce que j’aime vraiment avec Scandal c’est le fait que ça va a 200% tout le temps. Il y a toujours plusieurs grosses intrigues traitées en même temps et du coup tu t’ennuies rarement. Et il y a assez de personnages/rebondissements/shondaland drama que tout le monde peut y trouver son compte. Je ne sais pas combien de temps on peut continuer à ce rythme, je vois pas cette série avoir plus de 3 max 4 saisons. Façon, à part la mère de Fitz, on aura écoulé tous les méchants papa et maman des personnages principaux.

Pour l’épisode en lui même c’était encore du très bon ScandalLa scène de dispute entre Liv et Fitz au tout début n’était pas spécialement intéressante mais le fait que Jack et Tom se tapent discute juste derrière la porte m’a fait sourire. La dynamique Liv-Fitz m’ennuie assez en ce moment. Soit ils sont ensemble, soit non, décidez vous les loulous. Et même si je risque de me faire détester, vu que j’aime beaucoup Jake, un petit détour dans les bras du patron de B613 m’irait très bien.

Harrison (ce type est tellement beau et a une voix tellement parfaite, je perds le fil à chaque fois qu’il apparait à l’écran) et Abby sont encore une fois très bon en Gladiators fidèles et efficaces même si Harrison risque de rendre des comptes à sa chère Olivia dans peu de temps. Huck m’avait manqué à l’épisode précédent et son semi retour en mode « J’ai torturé et léché le visage d’une de tes protégées Liv mais c’est de ta faute tu sais que je suis un monstre » sur fond de « voila du café parce que je suis désolé » était bien sympa. Façon je suis Team Huck. Tiens, Quinn parlons en elle. Alors d’abord elle va devoir se calmer parce que pointer une arme sur Liv (même si jamais elle n’aurait eu le courage d’appuyer sur la détente), j’aime pas du tout ce comportement et parce qu’elle est tellement pénible. Qu’elle s’enrôle réellement dans B613 et que quelqu’un la liquide discrètement.

Le retour d’Hollis Doyle s’est résumé pour moi à « Oh non pas lui je ne supporte pas son accent ». Voila. Sally va nous faire le breakdown du siècle à ce rythme là et je compte bien en profiter. En fait je déteste beaucoup beaucoup de personnage dans cette série.

Une que je détestais et a qui maintenant je veux faire des câlins dès qu’elle est présente c’est Mellie. Déjà le coup du viol par beau-papa j’avoue que je l’ai eu dur. Mais alors la tentative de suicide et sa loyauté et dévotion envers Fitz (qui même si ce n’est pas de sa faute s’il est amoureux d’une autre est quand même un beau connard) est dingue. Alors il y a intérêt que Andrew soit un bon gars parce que à un moment elle pourrait avoir 5 minutes de bonheur. Et Bellamy Young est de plus en plus belle je trouve.

Pour ce qui est des intrigues Papa Pope veut destituer et probablement tuer Fitz et Maman Pope qui commence à infiltrer les comptes de la campagne. Baby Pope va avoir du pain sur la planche. Et je pourrais comprendre que Fitz ne soit pas super fan de ses « peut-être un jour beaux-parents ». Et James/Cyrus/David risque de mal tourner, mariage ou pas vu la haine de James et le fait que Cy n’a aucune limite. *Je prépare le pop-corn*

Encore un bon épisode de Scandal et les rebondissements semblent ne jamais s’arrêter.

Points forts:

– Mellie et Andrew

– Huck et son café. Creepy cute.

– Jake devient vraiment le Commandant et Tom est un agent double!

Points faibles:

– Liv et Fitz. Hélas

– Quinn, qui m’ennuie profondément

– Trop d’intrigues, tue les intrigues. (Filez en à Grey’s)

I run this website to share my love for TV shows. I'm a French native but I write in English to challenge myself to write few articles every week and at least I write about something I'm passionate about :)

Leave a Reply